A B C : représentations du système d’écriture de l’enfant libanais

  • Maha Hassoun Université Laval
  • Hélène Makdissi CRIRES - Université Laval
  • Pauline Sirois CRIRES - Université Laval

Résumé

Cette recherche vise à décrire les liens entre les représentations des enfants dans deux systèmes d’écriture : alphabétique et consonantique. Cette étude transversale est déployée auprès de 60 enfants libanais âgés entre 4 et 6 ans 1. Les écritures des enfants autour de huit mots sont récoltées en français et en arabe. Les résultats ne montrent aucune différence significative entre les deux systèmes d’écriture aux âges de 4 et 5 ans. C’est à l’âge de 6 ans que des différences significatives se présentent entre les deux langues. Les résultats montrent une différence significative des écritures en fonction de l’âge. Ces résultats soutiennent l’hypothèse développementale d’une structuration unique inductive quant aux codes alphabétique français et consonantique arabe. Cette structuration se distingue pour chacune des langues lors de l’entrée formelle dans l’écrit.

##submission.authorBiography##

##submission.authorWithAffiliation##
Doctorante
Publiée
2017-12-22
Comment citer
HASSOUN, Maha; MAKDISSI, Hélène; SIROIS, Pauline. A B C : représentations du système d’écriture de l’enfant libanais. Revue internationale du CRIRES : innover dans la tradition de Vygotsky, [S.l.], v. 4, n. 2, p. 19-40, dec. 2017. ISSN 2291-6717. Disponible à l'adresse : >http://ojs.crires.ulaval.ca/index.php/ric/article/view/52>. Date de consultation : 17 jan. 2018